Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2014

Mili-reportage : le Festival International du Livre Militaire et le Triomphe des écoles de Saint-Cyr-Coëtquidan 2014

Photos de Natachenka et du Chasseur. Si vous souhaitez les réutiliser, merci de citer Une Plume pour L’Epée.

Nota : Nous ne sommes ni des journalistes, ni des officiels, d'où une liberté de ton (assumée) dans nos reportages...

 

Triomphe.jpg

En guise de préambule, nous allons nous adresser à vous, honorables lecteurs, vous qui êtes « tombés » par hasard sur ce blog. Il s’agit d’une devinette. Dans quel milieu social pensez-vous pouvoir vivre ce genre d’évènement :  

Par une belle journée de juillet, vous arrivez à Coëtiquidan, « bled » un peu paumé, et là : 

Un homme, votre aîné, que vous n’avez vu qu’une fois jusque-là, vous prend dans ses bras, vous embrasse comme si vous étiez son fils ou sa fille et vous dit « Il faut que vous veniez me voir en Ariège ! ». 

Et un autre homme, de votre âge, avec lequel vous avez échangé par mails mais que vous n’avez jamais rencontré jusque-là, vous saute dans les bras et vous embrasse, avec une affection qui transparait dans ses yeux, comme un frère qu’il retrouverait après de nombreuses années d’absence. 

Et un autre homme qui  vit de l’autre côté de l’océan vous dit : « j’ai des cadeaux pour toi » et vous tend des objets précieusement conservés, car ils comptent énormément pour lui. Des choses qu’il n’aurait pu offrir qu’à son frère et qui vous font monter les larmes aux yeux.

Et des jeunes gens, que vous avez accompagné dans un projet formidable, ne veulent pas que vous partiez, que vous les quittiez, comme s’ils voyaient s’éloigner leurs parents pour très longtemps. 

Alors, lecteurs qui êtes arrivés ici par hasard, dans quel milieu social ce genre de choses peut se produire ? Eh bien, c’est l’ARMEE !

Vous ne nous croyez pas ? Vous voulez les noms de ces parents, frères et sœurs, enfants ? Les voici : Richard, Christian, Steve, Bernard, Yohann, Jocelyn, Pierre, Nicolas, Youri, Marine, Lysiane, etc. etc.

Cela ne suffit pas ? Alors, la preuve par l’image :

 

Tout d’abord, nos parents

0 Kalka-Venard.jpg

Voici nos pères (à double titre car ils sont aumôniers J)

Le padre Richard Kalka à droite, auteur de « Dieu désarmé » que nous avons abordé ici.

"Oui padre, nous te rendrons visite, merci de ne pas avoir laissé le Chasseur mourir de soif et il faut bien qu'il y ait des courageux comme nous pour faire la fermeture des cocktails…"

 Le padre Christian Venard à gauche, auteur de « Un prêtre à la guerre », dont nous parlons ici.

"Merci pour l’info padre, nous ferons bien attention au sens du vent si nous nous promenons du côté de Tombouctou !"

 

0 ZIMG_7544.jpg

Et voici notre « maman », Delphine Legrand, organisatrice du FILM et qui, malgré les millions de choses à gérer, doit en sus nous supporter. (Delphine on a oublié nos tickets ! Delphine on n’a pas pensé au dîner ! Delphine on ne sait plus sur quel parking on est garés !)

Bien sûr, nous plaisantons (hum hum), l’essentiel étant que Delphine est une vraie maman pour tous les auteurs, s’implique « à fond », garde le sourire et si le festival est un tel succès, c’est pour l’essentiel grâce à elle.

 "Bravo et vivement la 6ème édition du F.I.L.M !" 

Page FaceBook du festival ici.

 

Maintenant, la fratrie

ZIMG_7498.jpg

Le LCL Steve Jourdain, Royal 22e Regiment, auteur de « Mon Afghanistan » que nous abordons ici.

ZDSC03263b IMG_7439.jpg

14 juillet aux Invalides, avec Claudine, épouse de Steve et leur fille Karyanne

Steve a conjugué des vacances en famille, bien méritées, avec le défilé du 14 juillet (auquel il a tenu à assister bien qu’ayant atterri le jour même à 5h30 à Roissy…), l’après-midi aux Invalides à la rencontre des Français, le F.I.L.M, une conférence (dont nous parlons plus bas) et le Triomphe. 

A noter qu’il a été soutenu financièrement dans son initiative par l’armée canadienne ! C’est à saluer. (les soldats-auteurs français en sont restés un peu rêveurs…) (message subliminal au Ministère de la Défense).

0 Steve Kdo.jpg

Avec l’accent de la Belle-Province, qui fait immanquablement monter le sourire aux lèvres : « Je t’ai apporté des cadeaux : Ça c’est mon béret. Tu vois, il a bien servi. Ça, c’est mon t-shirt lorsque je commandais la compagnie « Cobra » en Afgha. Et ça, c’est la médaille des 100 ans du Royal 22e Regiment, mais il y a une façon spécifique de l’offrir, via une poignée de main… »

Ouhlala ! Cueilli le Chasseur ! Difficile de garder contenance. Grosse émotion.

Jonathan, Chuck, Yannick, Sébastien, Patrick, Martin, Alexandre, Martin, Jean-François, Christian, Matthieu, Karine… je me souviens.

 

ZIMG_7525.jpg

Le LCL Bernard Gaillot, 13e BCA rattaché actuellement à l’OTAN, auteur de « De l’Algérie à l’Afghanistan » dont nous parlons ici.

Bernard mon ami, Bernard mon frère-Chasseur. Promis, on se revoit bientôt  et cette heureuse coïncidence « géo-familiale » va faciliter les choses…

 

ZIMG_7504.jpg

Le SCH Jocelyn Truchet, 13e BCA, auteur de « Blessé de guerre » que nous abordons ici.  

Voici un petit-frère que nous connaissons bien pour l’avoir rencontré à plusieurs reprises lors de ses interventions dans des cafés littéraires mili. Il a eu à nouveau l’occasion d’exprimer son talent d’orateur en participant avec Steve Jourdain à une conférence "France/Canada, Regards croisés sur l’Afghanistan"

0 Truchet-Jourdain.jpg

Conférence du LCL Steve Jourdain et du SCH Jocelyn Truchet. 

Conclusion du COL Héliot, animateur des conférences du F.I.L.M : "Mon Colonel, Chef, votre intervention est l'une des plus réussies et des plus passionnantes de toute l'histoire du festival..."

Il est bien dommage que les téléspectateurs français et canadiens ne puissent profiter de tels témoignages (message subliminal aux médias).

 

ZIMG_7552.jpg

Le COL Nicolas Le Nen, 27e BCA désormais DGSE, auteur de « Task Force Tiger » dont nous parlons ici.

Eh oui, encore un diable bleu. Mais les Chasseurs (et les Légionnaires) écrivent beaucoup et c’est tant mieux ! Alors, amis des autres corps de l’Infanterie, les cavaliers, les sapeurs, les artilleurs, les transmetteurs, les aviateurs, les marins, les gendarmes, les pompiers, etc. à vous de jouer ! Prenez la plume ! Nous attendons vos récits avec impatience.

Merci mon Colonel pour vos mots touchants sur notre "travail". Un bel encouragement pour continuer. "Chasseur un jour…"

 

Martinet.jpg

Pierre Martinet, ancien du 3e RPIMa et de la DGSE. Nous avons abordé « Un agent sort de l’ombre » ici

Le toujours très cool ex-agent de la DGSE présentait son récit et l’ensemble de ses romans. Ou comment en savoir un peu plus sur nos services secrets… Il fallait oser, Pierre l’a fait.

 

ZIMG_7512.jpg

Avec Sylvain Auché, Fine « Canon » et photographe de Saint-Cyr, dont nous avions découvert le superbe « Hommage & Valeurs » l’année dernière et dont nous parlons ici.

"Après un si beau livre-photo « casoar », on rêve d’un second tome « bleu-turquin »…" 

 

ZIMG_7535.jpg

Rencontre que nous attendions depuis longtemps, avec la charmante Anne-Cécile Juillet, venue présenter le livre-photo « Pour la France », en son nom et celui de Philippe de Poulpiquet en reportage du côté de Gaza. 

Evidemment « Pour la France » entre dans la liste des livres que nous aborderons. Un peu de patience.

 

Et enfin, les enfants

ZIMG_7529.jpg

Nous avons été confronté à un dilemme : le SCH Yohann Douady, 2e RIMa, appartient évidemment à la fratrie, donc devrait figurer dans le paragraphe précédent, mais nous n’avions pas de photo sans son éditeur, Mr Nimrod, qui est lui, tout le monde le sait, un fils spirituel d’Une Plume pour L’Epée.

Le Chef Douady (enfin, nous pensons qu’il est toujours Chef car il y a eu une petite confusion en début de festival) (n’est-ce-pas Yohann ? héhéhé) (et qui, comme vous le voyez, s’ennuie ferme au F.I.L.M) est l’auteur du brillantissime « D’une guerre à l’autre », dont nous avons parlé ici

Quant à Monsieur Nimrod, qui ne connait pas cet éditeur qui fait exception dans la profession ? (car lui est un pro - message subliminal à d’autres maisons d’édition). Le dit Mr Nimrod qui présentait son riche catalogue ainsi que la collection de t-shirts coproduite avec Marius (qui nous a manqué mais voir ici).

 Site des éditions Nimrod ici.

pucelle.jpg 

Redevenons sérieux. Nous vous avons parlé souvent de la 52e promotion de l’EMIA, « Ceux d’Afghanistan » et de leur projet d’élever une stèle en hommage aux 89 morts pour la France durant le conflit. Un projet d’ampleur, demandant un gros engagement personnel. Il a été mené à bien et a même dépassé toutes les espérances puisque qu’un GROS chèque, reliquat des dons, a été versé à Terre Fraternité pour soutenir les blessés et les familles endeuillées.

580744_1429482030603999_1761006039_n.jpg

Nous avons accompagné ce projet dès sa gestation.

 

1779262_642934879077312_477391883_n.jpg

Nous avons participé aux 89km… certes en marchant... J

Les 89 km en video.

 

Stele.jpg

Nous étions présents pour l’inauguration de la stèle, non sans émotion.

 

TF.jpg

Nous étions également présents lors des remises des chèques (20 000€ !) à Terre Fraternité, à l’issue des 89km et lors du gala de promo au pavillon Dauphine.

 

livret.jpg

Nous gardons en souvenir de beaux livrets, créés par le SLT Youri Feral avec le soutien de Sylvain Auché, qui immortalisent toutes les étapes du projet. 89 exemplaires vont être envoyés aux familles des morts pour la France.

 

Dolos2.jpg

En retour, les Dolos nous ont manifesté, à maintes occasions, leur affection. En premier lieu les SLT Youri Feral et Marine Berthol, qui feront de beaux officiers-Sapeurs, mais aussi tous "Ceux d’Afghanistan" et Lysiane.

 

 

Le soir du Triomphe, lorsqu’ils ont disparu dans l’ombre en chantant, ce sont bien nos enfants qui s’éloignaient

Des enfants dont nous sommes très fiers. 

 

ZDSC03409.jpg

 

 

***

ZDSC03359.jpg

Nous souhaitons aux promotions « Ceux d’Afghanistan » et « de Castelnau » toute la réussite possible dans leurs écoles d’application, régiments et bataillons ; une bonne continuation aux promotions « Général Delayen », « Lieutenants Thomazo » et « Capitaine Hervouët » ; la bienvenue à la 54e promo de l’EMIA et 201e de l’ESM.

Toutes nos photos du Triomphe ici.

 

ZIMG_7541.jpg

Le Prix des Cadets remis à Isabelle Lasserre et Thierry Oberlé pour « Notre guerre secrète au Mali », éditions Fayard.

Nous tenons maintenant à nous excuser auprès de tous les autres auteurs qui publient des livres d’histoire, de stratégie, des biographies, des romans, des BD. Tout cela est forcément passionnant. Hélas, il nous est impossible d’aborder tous les thèmes de la littérature mili, par manque de temps (nous devrons attendre la retraite…). D’où notre « focalisation » sur les autobiographies et livres-photo. C’est cruel pour nous.

 

fin.jpg

Russe-blanc « dolo » et Chasseur à pied honoré de porter la tarte de ses frères alpins, Bernard et Jocelyn.

Pour conclure, nous revenons vers vous, chers lecteurs qui êtes tombés par hasard sur ce blog. Vous êtes dubitatifs ? Vous ne comprenez pas pourquoi nous considérons ces hommes et femmes en uniforme comme nos parents, nos frères et sœurs, nos enfants ?

Alors, un effort : allez au-devant des soldats. Parlez-leurs ! Echangez avec eux ! Les occasions sont plus nombreuses qu'il n'y paraît : journées portes-ouvertes, cérémonies d'hommages, défilés, salons...

Trop timides ? Alors, lisez les soldats-auteurs ! Ce sont les porte-paroles de tous leurs camarades.

Vous pouvez justement commencer par "Ceux d'Afghanistan". Parmi eux le padre Richard, la padre Christian, Steve, Bernard, Yohann, Jocelyn, le COL Le Nen...

Jetez un oeil ici.

Vous allez tout comprendre. Définitivement.

Et c’est aussi une question de dignité...

DSC02329.jpg 

Coëtquidan, stèle pour les 89 morts en Afghanistan



 

 

Commentaires

Chers Amis, bonjour

Très heureux d'être arrivé "par hasard" sur votre blog.
1° Comment procéder pour participer comme (modeste) auteur à l'édition 2015 ?
2° J'entrerais bien volontiers en contact avec le LtCol(CA) Jourdain du R22R. Mon régiment belge des Chasseurs ardennais est en effet jumelé avec le R22R. J'ai personnellement eu le plaisir de réaliser des activités conjointes fin des années 80, à l'époque où le R22R stationnait à lahr en Forêt noire.
Mon site :
https://sites.google.com/site/lettresdebosnie/
A vous lire.
BS

Écrit par : SMETS BRUNO | 25/07/2014

Répondre à ce commentaire

Merci pour votre commentaire mon Colonel. Je vous contacte par message privé.

Écrit par : UPpL'E | 25/07/2014

Écrire un commentaire