Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/05/2019

« Jonquille – Afghanistan 2012 », CBA Jean Michelin, 16e BCP, éd. Gallimard

Extraits publiés avec l’aimable autorisation de l’auteur. Droits réservés.

 

 

Compagnons, 

j'ai voulu vous parler de ces choses

et dire en quatre mots pourquoi je vous aimais.

Lorsque l'oubli se creuse au long des tombes closes,

je veillerai du moins

et n'oublierai jamais.

 

Capitaine Emmanuel de Borelli

 

 

52590106_2073773709326748_5059237987380887552_o.jpg

L'opération s'est bien passée, sans incident. Le soleil se couche paresseusement, mais l’air est encore lourd et je sens un goût de sel et de poussière sur mes lèvres. Un de mes soldats traverse le parking en traînant les pieds. Il porte négligemment sa mitrailleuse sur l’épaule, accentuant une démarche chaloupée. Son visage est couvert de poussière et de sueur, ses chaussures sont sales. Il semble peiner sous le poids d'un gilet pare-balles presque trop grand pour lui. Sa musette est entrouverte et pendouille mollement sur son dos. Dans son cou, on voit dépasser un tatouage approximatif. 

Capture 3.JPG

Photo extraite d’un reportage de l’AFP sur le 16e BC en Afghanistan, 2012. A voir ici

Je le connais bien, je l'ai parfois puni pour des bêtises sans gravité, des retards, une bagarre à la sortie d’un bar le samedi soir. C'est une tête de mule, distrait, maladroit, parfois indiscipliné. C'est aussi un type souriant, rustique, plus à l’aise sur le terrain que dans une salle de cours. Un Jeune soldat, un engagé volontaire comme il en existe beaucoup mais aussi une personne avec un nom, une histoire. Lorsqu'il passe à ma hauteur, il me sourit discrètement et je hoche la tête en réponse.  Il a les traits tirés.

Capture 4.JPG

Un peu plus loin, j'aperçois un groupe d'officiers de l'état-major de la brigade. Ils rentrent de l'Ordinaire et vont retourner à leur poste, certains devant sans doute prendre le quart pour la nuit. Les tenues sont impeccables, les allures sportives et élégantes, les coupes de cheveux millimétrées. Mon petit gars arrive à leur hauteur et se fige dans un garde-à-vous exagérément raide. Les officiers saluent. Il n'est pas très beau mon soldat, mais il redresse la tête, tire imperceptiblement les épaules vers l'arrière pour bomber son torse maigre, puis reprend son chemin en roulant exagérément des mécaniques.

Capture 5.JPG

A cet instant précis, il marche comme si la base toute entière lui appartenait. Il marche avec la fierté d'un César vainqueur. Il marche seul, superbe, immense pour un instant. Peut-être que je l'ai imaginé, mais il y a eu du respect dans le regard des officiers ; un soupçon d’envie même. Il est 18 heures, la fin d'une journée ordinaire, la routine terrifiante d'un été en Afghanistan, et pendant une seconde, mon petit soldat avec sa mitrailleuse sur l’épaule est devenu le centre du monde.

***

006063262.jpg

« Jonquille – Afghanistan 2012 » par le Chef de bataillon Jean Michelin.

La collection « blanche » de Gallimard, s'il vous plait, aux côtés des Hemingway, Camus et autre Céline… voici un livre qui n'était pas passé inaperçu à sa sortie. Une plongée dans la vie de la compagnie « Jonquille » (du nom d'une couleur de tradition des Chasseurs) du 16e BCP en Afghanistan en 2012, époque du désengagement français, au travers de la vision de son jeune commandant.

Alors bien sûr, d'aucuns diront que notre affection revendiquée pour les Chasseurs à pied en général et du 16 en particulier, et le fait de retrouver au fil des pages bien des amis (ou a minima des connaissances), pourraient, un chouïa, influencer notre jugement. Nous avons aussi conscience que certaines parties ont pu agacer des camarades. Reste que nous avons trouvé ce livre remarquablement écrit, ce qui en fait, dans notre esprit, l'un des très beaux récits sur la guerre d’Afghanistan.

Prix des Cadets 2018, prix de l'UNOR 2018, mérités.

Aux éditions Gallimard.

Disponible partout.

54516254_2117643861606399_7058997712703717376_o.jpg

Salon du Livre 2019, conférence (de gauche à droite) de Nicolas Mingasson & CNE Mathieu Fotius, auteurs de « Pilotes de combat » abordé ici, CBA Jean Michelin, COL Gilles Haberey (en direct du Mali), auteur de nombreux livres dont récemment « Engagés pour la France : 40 ans d'OPEX, 100 témoignages inédits » avec le LCL Remi Scarpa, aux éditions Pierre de Taillac.

52918114_2089107867793332_8138575448071208960_o.jpg

Avec le CBA Michelin, février 2019.

***

Capture.JPG

Hommage

MAJ Thierry Serrat, GIACM,

ADC Franck Bouzet, 13e BCA,

ADJ Stéphane Prudhom, 40e RA,

MCH Pierre-Olivier Lumineau, 40e RA,

BCH Yoann Marcillan, 40e RA,

morts pour la France en Afghanistan pendant le déploiement du Battle Group Acier,

à tous les morts en Afghanistan,

aux blessés,

à leurs proches.

327200252.jpg

Avec Mme Lumineau, maman de MCH Pierre-Olivier, à Saint-Cyr Coëtquidan, 2017.

***

« Codex » par Radiohead 

Greg faisait l’idiot, Mathieu faisait mine de s'énerver, je prenais un air faussement patriarcal en tâchant d'arbitrer les querelles, puis la conversation mourut doucement. Les premiers accords de piano de Codex résonnèrent dans la nuit et comme à chaque fin de mission depuis plusieurs mois, le temps se figea. Nous fumâmes gravement, l’œil perdu dans l'horizon lointain, et lorsque ce fût terminé, sans que nous n’échangions un mot, lorsque, soulagé et triste, je me levais pour enfiler mon treillis propre, mon treillis du retour à la maison, lorsque nous eûmes éteint nos cigarettes et coupé le son de l'ordinateur, lorsqu'il n'y avait plus rien à ajouter à cette histoire, j'échangeais un regard brillant avec Greg et Mathieu, et je sus que j'étais prêt.

CBA Jean Michelin

 

 

 

 

Commentaires

Ce superbe ouvrage a reçu le prix UNOR 2018 !

Écrit par : Christophe SOULARD | 09/05/2019

Répondre à ce commentaire

Merci de l'info que nous ne connaissions pas. Ajoutée au texte.

Écrit par : UPpL'E | 09/05/2019

Écrire un commentaire