Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2019

F.I.L.M et Triomphe 2019

Photos © A. Broquet/Blog milittéraire Une Plume pour L’Epée.

 

DSC08263.JPG

Retour en image sur nos rencontres-retrouvailles avec les mili-auteurs au Festival International du Livre Militaire de Saint-Cyr Coëtquidan. Que du beau monde, et encore ne présentons-nous que celles et ceux abordant le récit. Désolé pour nos amis versant dans l'histoire, la stratégie ou la BD, qui présentaient également des livres, forcément d’un grand intérêt.

DSC08269.JPG

Remise du prix des Cadets 2019 au LTN (r) Aude Nicolas pour sa biographie du Général Lasalle, figure mythique de la cavalerie de la Grande Armée, parue aux éditions Bernard Giovanangeli (maison d'édition recommandée, discrète bien que possédant un très beau catalogue mili). Entourée par le GAL Labuze, venant de quitter le commandement des écoles, et le LCL Jean Michelin, lauréat 2018 avec « Jonquille » que nous avons abordé ici.

Le-general-Lasalle.jpgJonquille.jpg

***

DSC08276.JPG

Avec le CNE Sébastien Tencheni. Un auteur que nous "pistions" depuis longtemps tant nous étions intéressés par son récit « Entre mes hommes et mes chefs » : Cuirassier déployé au Mali en 2014, il livre au jour le jour son ressenti sur ce théâtre exigeant, ses réflexions sur ses hommes, son unité, l'institution militaire et son pays, avec ses yeux de jeune officier. Placé sur le dessus de la pile des « à lire ».

Aux éditions Lavauzelle, disponible ici.

91nQqp3wxbL.jpg

***

DSC08280.JPG

Retrouvailles toujours heureuses avec notre camarade le LCL Remi Scarpa, l'un des parrains du blog, auteur des très beaux "Offensive éclair au Mali" et "Engagés pour la France - 40 ans d'opérations extérieures, de Kolwezi à l'Irak", ce dernier avec le COL Haberey.

Aux éditions Pierre de Taillac, disponibles ici.

Engages-pour-la-France.jpg

téléchargement.jpeg

***

DSC08271.JPG

Avec le CNE Benjamin Petit, à qui l'on doit la publication d'un manuscrit de son grand-père Victor Petit, "Balade guerrière, souvenirs de temps de guerre, 1940 - 1944", déjà lu et apprécié : Tout jeune ouvrier-fraiseur de Bréguet, Victor est embarqué dans la tourmente de 40, rejoint Bordeaux à vélo, part en cargo pour l'Angleterre puis finalement l'Afrique du Nord. Il s'engage au nouveau-né 1er RCP, participe à la libération de la France et est blessé sur le front des Vosges... Une jolie brique de plus pour le #DevoirdeMémoire.

En autoédition, il est possible d'obtenir le livre en passant directement par l'auteur, via sa page Balade guerrière, souvenirs de temps de guerre, 1940 - 1944.

Balade-guerriere.jpg

***

DSC08274.JPG

Avec le CF (er) Jean-Paul Jannin. Les témoignages de Marins sont rares, donc profitons de son "Un Corse en mer" reprenant toute sa carrière, engagement en 1959 comme radio dans la Royale, guerre d'Algérie, les sous-marins, la marine marchande et les Douanes en Afrique... Très sympathique.

Jérôme Do Bentzinger Editeur, disponible ici

Un-Corse-en-mer.jpg

***

DSC08279.JPG

Avec Marc Juinat et Pierre Martinet qui renouvellent le roman d'espionnage avec "Captain". L’abondance d'images de nos JT et les milliers de relais des réseaux sociaux nous masquent trop souvent ce qui se trame réellement au plan international. Qui tire les ficelles et qui tient la caméra ? Quels sont les enjeux politiques et où sont les intérêts de notre nation ? "Captain" est un roman de fiction qui condense le temps et quelques affaires qui émaillèrent notre imaginaire collectif ces dernières décennies, entre magouilles politiques et affaires d’état médiatisées, entre complots et fake-news..."Mer agitée" est le premier opus d’une série où Captain trouvera sur son chemin des conseillers ripoux, une banque qui flambe, un criminel de guerre, des comptes en Suisse, les maîtresses du Président, le suicide d’un ex-ministre...

Éditions des 3 hibouks, disponible sur les grands sites du Net, par exemple ici.

41OQmCDEQ5L._SX331_BO1,204,203,200_.jpg

***

DSC08283.JPG

Avec les ADJ Damien Charlier et CDT Eva Renucci, auteurs de "Pierre Sellier : Le clairon de l'armistice". Un projet que l'on aime bien, initié par l'adjudant Charlier, logisticien passionné d'histoire et le commandant Renucci, œuvrant au SHD : Le 7 novembre 1918, le CPL Pierre Sellier est désigné pour déclencher une sonnerie de cessez-le-feu lorsque l'arrivée des représentants du gouvernement allemand est annoncée. Il s'agit d'un beau combattant dont la croix de guerre porte plusieurs clous en bronze et en argent. La légende s'installe ensuite. En effet, pour une majorité des combattants, l'armistice c'est avant tout un son, celui d'une sonnerie réglementaire de l'armée française, celle du cessez-le-feu. La presse s'empare d'un nom, celui du clairon Pierre Sellier, qui devient ainsi le clairon de l'armistice.

Aux éditions Le Livre d'histoire-Lorisse, disponible ici.

21aBcvxDBWL._BO1,204,203,200_.jpg

***

DSC08277.JPG

Avec le CDT Julien Monange, auteur de "Arcanes et tranchées". Ouvrage original qui allie réalité historique et poésie. Reposant sur plusieurs rapports et récits, il retrace les étapes de la Grande Guerre à travers plusieurs fronts. À chaque évocation historique s'en suivent deux à quatre poèmes en lien avec les événements décrits permettant de mieux comprendre la perception des faits par les Poilus. Chez Energeia Editions, disponible ici. Récupéré au salon donc pas encore lu, mais intrigant.

41Kk1-8KU3L._SX373_BO1,204,203,200_.jpg

Notons aussi que le CDT Monange est auteur de "La légion arabe de 1917", histoire peu connue d'une force composée de volontaires bédouins et levantins, prisonniers ou déserteurs ottomans, venant en appui des colonnes tribales de l'émir Fayçal et du Colonel Lawrence contre les Turcs. CNRS Editions, disponible ici

41s6mSwHQHL._SX316_BO1,204,203,200_.jpg

***

DSC08284 DSC08297.JPG

Avec Stéphanie Trouillard. Encore une histoire #Devoirdemémoire comme on les aime. 12 juillet 1944 : des rafales de mitraillettes brisent le silence de l'aube dans une ferme du Morbihan. André Gondet, 23 ans, s'écroule sous les balles au milieu de ses camarades résistants. Ce sanglant épisode marque les habitants des environs au fer rouge. Dans la famille Gondet, la douleur serre la gorge et scelle les lèvres. La souffrance est aussi vive que silencieuse. Soixante-dix ans plus tard, André n'est plus qu'un nom sur un monument aux morts. De lui, il reste seulement un portrait dans un vieux cadre accroché sur un mur de la maison familiale. Une photo qui finit par attirer le regard et la curiosité de l'une de ses petites nièces : Qui était cet homme dont son grand père ne prononçait pas le nom ? Quel était son combat ? Par quoi était-il animé ?

Ainsi est né "Mon oncle de l'ombre", enquête de Stéphanie Trouillard sur la vie et le destin de son grand-oncle André Gondet.

Chez Skol Vreizh Edit, disponible par exemple ici.

51Ot2peUQ+L._SX351_BO1,204,203,200_.jpg

***

DSC08284 IMG_20190719_142736.jpg

Avec Dominique Féger-Penhoat présentant "Les trois cousines en Indochine". L'histoire d'une quête : la recherche par l'auteur de ses racines vietnamienne et de son grand-père, militaire de la Coloniale :

Née en France en 1954, Dominique est elle-même fille du CBA Yves Féger, Marsouin, combattant d'Indochine, d'Algérie et du Tchad. Il a épousé une jeune eurasienne, Laï, ce qui signifie sang-mêlée en vietnamien. La mère de Dominique est en effet le fruit d'un amour entre une vietnamienne, Nung Thi Liem, et, déjà, un officier de la Coloniale, présent en Indochine dans les années 20.

Mais dès lors l'omerta a joué, et l'identité du grand-père reste inconnue. Ne subsiste que la photo où on le voit, avec la grand-mère de Dominique, Nung Thi Liem, et Laï enfant.

Découvrant le "mystère" familial, Dominique n'a de cesse de retrouver l'identité de son grand-père, quête toujours d'actualité... et nous souhaitons à Dominique qu'elle aboutisse.

Editions Atelier Fol'Fer, disponible ici.

51n26PTrxNL._SX348_BO1,204,203,200_.jpg

Avis de recherche…

feger.JPG

***

DSC08284 IMG_20190719_161736.jpg

Très heureuse surprise de tomber sur le [SCH>LTN] Yohann Douady, présent à Coëtquidan non pour le festival, mais comme accédant à l'épaulette avec l'ESM4. Auteur du *magnifique* "D'une guerre à l'autre" abordé sur le blog il y a bien longtemps ici et toujours disponible aux éditions Nimrod ici.

Yohann espère retrouver ses chers Marsouins. Il perdra sa qualification tireur d'élite mais fera un bien bel officier, médaillé militaire en sus... Il nous a aussi fait part d'un nouveau projet d'écriture, actuellement en gestation.

51u+abDrfDL._SX325_BO1,204,203,200_.jpg

***

DSC08284.JPG

Les lauréats du prix des Cadets 2019 et 2018, LTN (r) Aude Nicolas et LCL Jean Michelin

***

Projet1.jpg

Mais pas de F.I.L.M sans Triomphe…

DSC08432.JPG

Comme le veut la tradition, les 3ème bataillon de l’ESM et 2ème Brigade de l’EMIA ont reçu leur nom de baptême. Ce sera, pour les Saint-Cyriens de la 205e promotion : « Compagnons de la Libération », et pour les Dolos de la 58e : « Uskub », remettant en lumière une victoire méconnue des Chasseurs d’Afrique et Spahis du corps expéditionnaire français dans les Balkans en 1918 ; ni plus ni moins qu’une charge de cavalerie ! Vous en saurez plus sur le site de la promotion ici

DSC08421.JPG

Nous en profitons pour souhaiter bon vent au 1er bataillon de France (alias « Général Loustaunau-Lacau »), à la « Général Le Boudec », au 4e Bataillon, officiers rang, OAEA et OAES, OSC et officiers de réserve ; une bonne continuation à la « Général Fourcade » ; avec tous nos vœux de réussite aux cadets des 205e promos de la Spéciale et 59e de l'EMIA.

DSC08447.JPG

Chic à Cyr !

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire