Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2018

« Journal d’un reporter militaire - 10 ans d'opérations à travers l'objectif », ADJ Sébastien Dupont, ECPAD, Armée de l’Air, éd. de la Flèche

Extraits et photos publiés avec l’aimable autorisation de l’auteur. Droits réservés.

 

 

Si tes photos ne sont pas assez bonnes,

c’est parce que tu n’es pas assez près.

Robert Capa

 

Quelques grognons voient en la « photo militaire officielle » un pur outil de propagande… C’est troublant : Quel serait leur sentiment si l’armée ne publiait aucune image de ses opérations ?

0 1923 0817_1357276284309831_4482440985912563607_o.jpg

Evidemment, nous ne partageons pas cette opinion. Nous adorons ces photos, si importantes pour le lien « Armée-Nation ». Et cela va même au-delà : certaines d’entre-elles, n’en déplaise, ont rejoint le panthéon de l’art.

Mais que savons-nous des hommes et des femmes de l’ECPAD, des SIRPA, cachés derrière leurs objectifs ? Pas grand-chose, il faut l'avouer.

Voici un livre qui change la donne ; une plongée inédite dans la vie d'un "soldat de l'image", l’ADJ Sébastien Dupont.  Il était, il est vrai, idéalement placé pour prendre la parole au nom de tous ses camarades photographes, vidéastes, reporters militaires : son parcours est impressionnant, de la prise d'otage du Ponant au large des côtes somaliennes, à la charge héroïque au Mali, en passant par les sanglantes embuscades afghanes.

Gardons enfin en mémoire que dans "soldats de l'image", il y a avant tout "soldats" et qu’ils partagent tous les risques du combattant. Nos pensées vont dès lors vers le Sergent Sébastien Vermeille, photographe du SIRPA-Terre, mort en Afghanistan.

0 N2009-205S21-0032_ECPAD.jpg

© Sébastien Dupont/ECPAD

Je commence mon intégration. Cela veut dire des prises de contact tout en douceur et bien sûr sans appareil photo. Pas facile, ici tout le monde se connaît, une nouvelle tête est vite repérée. J'explique pourquoi je suis là parmi eux, quelle sera l'utilisation des images mais aux mots « communication », « appareil photo », « vidéo », « média », les visages se ferment et les bouches se taisent. Et je ne parle pas de réseaux sociaux d'Internet : ici, ce sont de véritables gros mots. Les Forces Spéciales ont été nourries dès le biberon à la Secops, « la sécurité des opérations ». Keep your secret, secret.

Mali

0 N2010-277S13-0483_ECPAD.jpg

© Sébastien Dupont/ECPAD

Avant que la colonne ne reprenne la route, j'en profite pour faire des images au plus près de la réalité du terrain, comme celles des gars qui se rasent devant les rétros de leurs véhicules, ou encore le café que l'on fait chauffer dans le quart. Rien de sensationnel au sens journalistique du terme, mais des tranches de vie que nous partageons depuis des semaines, tous grades et toutes fonctions confondus. La vie du soldat en zone de conflit et aussi ponctuée de scènes ordinaires.

Mali

0 2013ECPA006S007_007.jpg

© Sébastien Dupont/ECPAD

Le convoi s’arrête. Un VLRA s’est à nouveau ensablé. Je débarque et photographie les gars qui dégagent à grands coups de pelle le sable autour des roues pour placer des plaques de désensablement. Le désert ne se laisse pas dompter facilement. Parfois, je laisse de côté mes appareils et, sans qu'on me le demande, je manie à mon tour la pelle et les plaques surchauffées par le soleil. Dans certaines situations, il est plus important de donner un coup de main que de faire des Images. C'est aussi de cette manière qu'on se fait accepter.

Mali

0 LIVRE_AFGHA_07-472 ECPAD.jpg

© Sébastien Dupont/ECPAD

C'est l'embuscade ! Les tirs s’intensifient. On est pris à partie de face et sur le flanc. Il faut absolument rompre le contact et se replier vers les VAB avant que les insurgés ne réussissent à s’imbriquer dans notre dispositif (…) A l'aide de leurs lunettes de tir, certains tentent de repérer les positions ennemies. Je vais les aider à ma manière : je positionne l'appareil photo sur le muret qui nous protège et je fais une série d'images à la volée. Je zoome ensuite sur l'écran où l'on distingue à moins de cent mètres des fenêtres d'où pourraient être postés les Talibans.

Afghanistan

Vidéo de Sébastien Dupont/ECPAD

« On se replie ! On se replie ! Go ! Go ! Go ! ». Une roquette anti-char va être tirée, histoire de calmer le camp d'en face. Le coup est lâché, une vague de poussière est soulevée et s’engouffre vers nous (…) Je me replie avec les premiers, le boitier calé à la hauteur de la poitrine et l'index sur le déclencheur...

Afghanistan

0 PORTRAIT_S_DUPONT_ECPAD.jpg

Autoportrait. © Sébastien Dupont/ECPAD

Ce soir, le désert, la poussière et l'adrénaline ont laissé place aux salons feutrés de la résidence personnelle du CEMA. Une réception « petits fours et Champagne » où se retrouvent de hautes, très hautes autorités civiles et militaires. Vêtu d’un costume sombre, j’évolue de manière discrète entre les invités et les photographie flûtes de Champagne à la main, tout en gardant un œil sur le maître des lieux. A tout moment, il peut vouloir une photo particulière et je dois répondre présent. Je regarde la scène qui se déroule sous mes yeux et je pense qu'il y a encore deux semaines je dormais par terre dans la brousse au fin fond de l'Afrique. Étrange Sensation.

Paris

***

0 17052016_PERSO.jpgFormé à l’Ecole d’Enseignement Technique de l’Armée de l’Air, Sébastien Dupont intègre comme photographe en 2005 l’ECPAD (Etablissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense). Pendant 8 ans, il multiplie les OPEX, déployé 12 fois, dont en Somalie où il couvre la libération des otages du Ponant, 4 fois en Afghanistan, 2 fois au Mali ou aux EAU (Opération Chammal contre l’Etat Islamique)… Il rejoint ensuite la cellule communication de la BA 126 en Corse et vient d’être muté au Centre de Recrutement de l'Armée de l'Air de Montpellier. A son actif, plusieurs milliers de photos et de vidéos, l’imposant comme un des photographes majeurs des opérations menées par l’Armée française.

0 Projet2.jpg

Avec Sébastien Dupont, garçon bien sympathique, à l’enthousiasme communicatif, aux Salons des Écrivains-Combattants et du Livre de Paris 2017.

***

image.jpg

« Journal d’un reporter militaire - 10 ans d'opérations à travers l'objectif », ADJ Sébastien Dupont, ECPAD, Armée de l’Air

ISBN 978-2955837207 – Prix 22,90 € - Format 24x16, 244 pages.

ed.JPG

Aux éditions de La Flèche

Disponible ici.

0 23130962_1485835644787227_4160509025549626581_n.jpg

L’ADJ Sébastien Dupont reçoit des mains du GAL Le Talenet le prix littéraire « Capitaine Thomas Gauvin » de l’association des Ecrivains-Combattants. Novembre 2017, mairie du XV°.

***

ecpad.jpg

Hommage

Au SGT Sébastien Vermeille, SIRPA-Terre, mort pour la France en Afghanistan,

A tous les photographes, vidéastes, reporters des Armées, morts pour la France, mort en service commandé,

A Yves Debay, mort en Syrie,

A tous les photographes, vidéastes, reporters civils, morts en zone de combat,

Aux blessés,

A leurs proches.

***

0 N2010-277S08-0059_ECPAD.jpg

© Sébastien Dupont/ECPAD

J’ai essayé d’être en osmose avec ceux que je photographiais, de faire un travail plus humaniste qu’artistique, même si la qualité graphique de l’image fait partie de sa force et de son impact dans les mémoires (…) La photo n’est finalement pour moi qu’un moyen de me rapprocher de ces hommes et de ces femmes, de les comprendre, de leur donner, en quelque sorte, la parole. Si mes images ont été là pour traduire leur message, je n’aurai pas été totalement inutile.

ADJ Sébastien Dupont

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Bravo Seb, et toutes nos félicitations pour ton parcours,je te souhaite pleine réussite dans ta nouvelle affectation : bises.

Écrit par : mamie yvette | 17/03/2018

Répondre à ce commentaire

Merci pour votre sympathique commentaire familial et comme vous nous souhaitons toute la réussite possible à Seb dans ses nouvelles fonctions.

Écrit par : UPpL'E | 17/03/2018

Beau témoignage
Prochain achat :)

Écrit par : Gilbert PAINBLANC | 01/06/2018

Répondre à ce commentaire

Et très sympathique miliauteur !

Écrit par : UPpL'E | 01/06/2018

Écrire un commentaire