Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2013

Mili-poème : "Petit fleur blanc" du Légionnaire Kurt

 

2013 a été riche en témoignages de Légionnaires : "Une vie de Légionnaire" de l'ADC Jean-Claude Saulnier, "La Légion" de l'ADJ Thomas Gast, "Combattants sans passé" du SGT Robert Markus, récits auxquels il convient d'associer le superbe "Légionnaires - Portraits" du photographe Jean-Baptiste Degez.

Pour conclure cette belle quadrilogie, nous vous proposons une incursion dans la poésie Legio Patria Nostra

"Petit fleur blanc" parait en 1953 dans le magazine Képi Blanc. Il est dit que l'auteur, le Légionnaire Kurt, meurt au combat peu après.

Lors de la lecture, quelques personnes se remémoreront leurs cours de français et verront que oui, ce sont bien des alexandrins, et que oui, chaque hémistiche fait six pieds... 

Certains souriront. 

Mais au final, lorsque l'on s'est bien imprégné du texte, s’il y a eu sourire, il laisse place à une belle émotion.

Un petit chef d'œuvre de poésie. 

 

DSC00633 001 206226_10201628478019664_728961014_n.jpg

Défilé du 14 juillet 2013, photo ©  Natachenka

 

Petit fleur blanc

 

Petit fleur qui fait blanc sur le bord du chemin,

Petit fleur qui t'en fout que partout c'est la guerre,

Petit fleur, ton maman c'est madame la Terre, 

Ton maman, petit fleur, il te tient par la main.

 

Mon maman, il est loin, aujourd'hui et demain,

Je marchais en avant car moi c'est militaire,

Mon papa il est mort et moi, seul, légionnaire,

Képi blanc, godillots, fusil et quart de vin.

 

Petit fleur tu parler pour moi maman la Terre,

Tu parler que moi, Kurt, toujours c'est faire la guerre,

Que peut-être bientôt, c'est fini ma saison.

 

Petit fleur, moi soldat, même chose mon frère,

Moi aussi c'est fait blanc : képi blanc légionnaire,

Et bientôt habiter chez toi dans ton maison.

Légionnaire Kurt

 

 

 

 

  Poème de Légionnaire

Écrire un commentaire